En quelques mots

Un temple, des Frères… Le franc-maçon vit la franc-maçonnerie essentiellement au sein de sa loge où il découvre peu à peu un rituel, des symboles, une manière de travailler et d’appréhender la fraternité.

La loge, ou atelier, est une association loi 1901 dirigée par un Collège des Officiers — son bureau directeur —, dont font partie, entre autres, le Vénérable Maître — le président —, le Secrétaire, le Trésorier, l’Orateur (qui fait respecter le règlement et prononce les discours officiels) et les deux Surveillants (qui s’occupent de l’instruction des Apprentis et des Compagnons).

Les réunions, ou tenues, se tiennent en général deux fois par mois, dix mois par an. Les travaux se déroulent en suivant une procédure — un rituel — reconnue par le Grand Orient de France. La majorité des loges, dont Triple Union et Amitié, pratiquent le Rite français, mais les loges sont libres d’adopter un des cinq autres rites autorisés.

Le rituel de nos réunion a une triple fonction :

  • Il intègre messages et symboles qui résument ce que nous sommes.
  • Il permet le passage du temps habituel à celui, suspendu, de nos travaux.
  • Il met en place une technique de réunion qui permet l’échange dans des conditions optimales.

Chaque tenue est l’occasion d’interventions — ou planche — qui sont ou non discutés.

Toutes les tenues sont suivies de repas conviviaux, les agapes.

Trois grades forment l’essentiel de la progression maçonnique de base : Apprenti, Compagnon et Maître. Les Maîtres peuvent ensuite poursuivre leur progression dans les loges de perfectionnement appelés aussi « hauts grades ».

Triple Union et Amitié se réunit à Voiron deux vendredis par mois de septembre à juin.

Un « tableau de loge » peut être déroulé sur le sol du temple lors des tenues. Celui-ci a été offert par un Frère du Bénin
Un « tableau de loge » peut être déroulé sur le sol du temple lors des tenues. Celui-ci a été offert par un Frère du Bénin.